20.000 réfugiés nigérians “forcés” de quitter le Cameroun

Les autorités camerounaises ont ordonné le retour de dizaines de milliers de réfugiés nigérians, qui avaient fui les combats entre l’armée et Boko Haram au Cameroun, ont dénoncé des agences humanitaires.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com