2018, année record pour les civils tués en Afghanistan

L’année 2018 a été la plus meurtrière jamais enregistrée pour les civils victimes du conflit afghan, avec 3.804 décès en grande majorité imputés aux groupes insurgés des talibans et de l’Etat islamique, a révélé un rapport onusien, dimanche 24 février.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com