A Mossoul, les bombardements ont rendu sourds des milliers d’Irakiens

Les neuf mois de bombardements des troupes appuyées par les avions de la coalition internationale et les voitures piégées, drones et autres bombes des jihadistes ont fait grimper les problèmes d’audition, à Mossoul, cité reprise au groupe Etat islamique (EI) en juillet 2017.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com