A son tour, le Kenya teste le vaccin antipaludique “Mosquirix”

Après le Malawi et le Ghana en avril, le Kenya a lancé vendredi 13 septembre un test grandeur nature du vaccin expérimental le plus avancé contre le paludisme qui tue chaque année plusieurs centaines de milliers de personnes dans le monde, principalement des enfants africains.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS