Acquitté par la CPI, Bemba demande 68 millions d’euros de dédommagement

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, acquitté par la Cour pénale internationale (CPI) de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité après environ une décennie en détention, demande plus de 68 millions d’euros de dédommagement, a annoncé son avocat.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés