Acted demande que les meurtres d’humanitaires soient reconnus crimes contre l’humanité

L’ONG Acted, dont six employés français ont été tués le 9 août au Niger, a appelé mercredi 19 août la France et la communauté internationale à reconnaître les meurtres d’humanitaires comme des crimes contre l’humanité.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS