Affaire de “déstabilisation de l’Etat” au Mali : Fin des poursuites, les détenus libérés

La Cour suprême du Mali a confirmé lundi 19 avril l’abandon des poursuites intentées contre plusieurs personnalités, dont un ancien Premier ministre et un animateur radio vedette, accusées depuis décembre d’avoir préparé un coup d’Etat aux contours mystérieux.

Les cinq personnalités détenues, dont le militant, polémiste et animateur radio Mohamed Youssouf Bathily dit “Ras Bath”, ont été libérées lundi après-midi après près de quatre mois de détention à la Maison centrale d’arrêt de Bamako.

Outre Ras Bath, les détenus étaient Vital Robert Diop, directeur général du Pari mutuel urbain (PMU, organisation de paris sur les courses de chevaux et de jeux de hasard), Aguibou Tall, un responsable d’une agence oeuvrant à l’accès aux télécommunications et demi-frère de l’ex-Premier ministre Boubou Cissé, et deux hauts cadres du Trésor public (Finances de l’Etat), Mamadou Koné et Souleymane Kansaye.

La sixième personne inquiétée dans cette affaire était Boubou Cissé, dernier chef du gouvernement d’Ibrahim Boubacar Keïta avant son renversement par des militaires en août 2020.

(AFP)

TAGS