Afrique australe : 9 millions de personnes “gravement touchées” par l’insécurité alimentaire

Plus de 9,2 millions de personnes en Afrique australe sont actuellement “gravement touchées” par l’insécurité alimentaire provoquée par “une crise climatique”, a annoncé mardi 1er octobre le porte-parole de l’ONU à New York, Stéphane Dujarric.

Certaines parties de cette région enregistrent les précipitations les plus faibles depuis 1981, ce qui entraîne une augmentation des besoins humanitaires, a-t-il expliqué.

L’ONU estime que 12 millions de personnes seront touchées par l’insécurité alimentaire d’ici au mois de mars, au plus fort de la période de soudure agricole.

“Au Mozambique par exemple, la sécheresse, les deux cyclones et la violence dans le nord devraient plonger près de 2 millions de personnes dans une insécurité alimentaire grave entre octobre 2019 et mars prochain”, a précisé le porte-parole.

Ailleurs, en Namibie, les précipitations ont été les plus faibles en 35 ans et au moins 290.000 personnes parmi les plus pauvres et les plus vulnérables dans le nord souffrent d’une “insécurité alimentaire aiguë”.
De plus, près de 90.000 têtes de bétail ont péri à la suite de la sécheresse.

TAGS