Afrique du Sud : 1.500 étrangers ont fui leur foyer après des violences

Quelque 1.500 migrants et réfugiés en Afrique du Sud ont dû quitter leur foyer pour fuir les violences xénophobes qui ont frappé les étrangers dans ce pays au début du mois, a indiqué l’ONU, vendredi 20 septembre, qui renforce sa présence sur place.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS