Afrique du Sud : Ramaphosa s’engage à éradiquer la faim

Le président Cyril Ramaphosa s’est engagé jeudi 20 juin à ce que plus personne ne souffre de la faim en Afrique du Sud d’ici la prochaine décennie.

Afin de parvenir à cet objectif, le pays va augmenter le salaire minimum, baisser le coût de la vie et créer des emplois et des opportunités économiques, a expliqué M. Ramaphosa.

Cette promesse est “fondamentale” pour le pouvoir actuel en vue d’“éradiquer la pauvreté et de réduire l’inégalité”, a-t-il lancé lors de son premier discours sur l’état de la nation depuis la victoire de son parti, l’ANC, aux législatives du 11 mai.

L’écart des richesses en Afrique du Sud est l’un des plus élevés au monde, avec plus de 80% de la richesse totale du pays dans les mains de moins de 10% de la population.

Depuis le début de l’année, le salaire minimum a été fixé à 3.500 rands (245 dollars) par mois ou 20 rands (1,4 dollar) par heure.

Le président a également présenté plusieurs objectifs dans des domaines tels que le logement, l’éducation et la santé publique.

“Nous nous fixons ces objectifs afin que les décisions que nous prenons aujourd’hui soient plus audacieuses et que nous agissions avec plus d’urgence”, a poursuivi M. Ramaphosa. (Xinhua)