Amnesty dénonce le traitement “atroce” subi par des migrants en Libye

Amnesty international (AI) a dénoncé le traitement “atroce” subi par des migrants interceptés en Méditerranée et envoyés de force dans des centres de détention en Libye, avec l’aide “honteuse” des Européens, dans un rapport publié jeudi.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS