Amnesty dénonce “l’impunité” au Moyen-Orient et en Afrique du Nord en 2018

L’“impunité” a régné en 2018 au Moyen-Orient et en Afrique du Nord où les gouvernements ont multiplié les violations des droits humains, a rapporté Amnesty international en dénonçant “l’effrayante complaisance” de la communauté internationale.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés