Amnesty dénonce l’impunité des viols dans les pays nordiques

Amnesty International a accusé mercredi 3 avril
quatre pays nordiques, reconnus comme étant des pionniers en matière d’égalité
des sexes, d’avoir des taux de viols “élevés” et d’avoir manqué à leurs
obligations envers les victimes.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com