Amnesty espionnée par Pékin ?

Le bureau hongkongais d’Amnesty International a été la cible d’une attaque informatique qui pourrait avoir duré plusieurs années, commise par des pirates qui auraient des liens avec le gouvernement chinois, a révélé l’organisation jeudi 25 avril.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés