Amnesty suspend ses activités en Inde et dénonce une “chasse aux sorcières”

Amnesty International a annoncé mardi 29 septembre la suspension de ses activités en Inde après le gel de ses comptes bancaires dans le cadre de ce que l’ONG qualifie de “chasse aux sorcières” contre les groupes de défense des droits humains.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS