Assassinat d’un leader étudiant au Burkina : Diendéré condamné à 20 ans ferme

Le tribunal de grande instance de Ouagadougou a condamné, dans la nuit de mercredi à jeudi, à des peines allant de 10 à 30 ans de prison trois accusés, dont le général Gilbert Diendéré, dans le procès de l’assassinat en 1990 du leader syndical étudiant Boukary Dabo. 

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés

TAGS