Athènes annonce une vaste refonte de ses camps de migrants

La Grèce a décidé d’en finir avec ses trois camps de migrants les plus surpeuplés et les plus insalubres: le gouvernement a annoncé leur fermeture prochaine et leur remplacement par des structures fermées, triplant ainsi les capacités d’accueil sur les îles égéennes de Lesbos, Samos et Chios.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS