Attaque dans l’est du Mali : 13 corps de soldats découverts, 43 tués au total

L’armée malienne a découvert jeudi 21 novembre les corps de 13 de ses soldats portés disparus après l’attaque de Tabankort, près de la frontière nigérienne, le lundi précédent, ce qui porte à 43 le bilan de cette opération attribuée à des jihadistes.

Les corps des 13 membres des Forces armées maliennes (FAMa) qui n’avaient “pas répondu présent” ont été “retrouvés par une patrouille de l’armée malienne”, a indiqué cette source. Le bilan était jusqu’ici de 30 militaires tués, en plus de 17 assaillants.

Six d’entre eux ont été localisés dans leurs véhicules à Tabankort (région de Ménaka) et sept à proximité de la localité d’Infokaritane, selon la même source.

Ils ont été découverts par des habitants qui ont “hésité à s’en approcher par peur des représailles des terroristes”, a-t-elle ajouté. (AFP)

TAGS