Attaques contre des gendarmes au Togo

Des gendarmes togolais ont été victimes d’attaques vendredi 22 et samedi 23 novembre.

Des individus armés de machettes et de gourdins ont blessé des gendarmes et emporté quatre fusils AK47 dans des attaques, à Sokodé (centre du pays) et à Lomé, a rapporté le ministre de la Sécurité, Yark Damehame.

A Sokodé, à 340 km au nord de Lomé, deux gendames en service dans une station essence ont été attaqués; un a été blessé et son arme emportée, a expliqué le ministre.

A Lomé, c’est une patrouille de la gendarmerie qui a été attaquée dans la banlieue nord de la ville par des hommes habillés en noir, munis de machettes et de gourdins.

Selon le ministre, un gendarme a été poignardé, un autre brûlé au deuxième dégrée et un troisième molesté avec des blessures ouvertes.

Les agresseurs ont par ailleurs, a-t-il ajouté, attaqué deux autres gendarmes de garde devant une banque en emportant leurs armes et ont également tenté d’incendier un commissariat de police. (Xinhua)

TAGS