Au Cameroun anglophone, les écoles au coeur du conflit

Les écoles sont “une arme de guerre” depuis le début du conflit qui agite les deux régions anglophones du Cameroun, rappelle l’attaque qui a tué samedi 24 octobre sept enfants de neuf à douze ans dans leur classe.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS