Au Cameroun, combats et violences s’intensifient dans l’ouest anglophone

L’espoir d’un retour rapide à la paix dans l’ouest anglophone du Cameroun, né d’un “Grand dialogue” convoqué par le président Paul Biya il y a plus de deux mois, s’est déjà éteint: les combats entre armée et indépendantistes s’intensifient et les civils en sont les principales victimes.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS