Au Zimbabwe, l’exode des infirmières vide des hôpitaux à l’agonie

Elles sont épuisées et démoralisées, après des années de travail acharné pour de maigres salaires dans des hôpitaux démunis: au Zimbabwe, Virginia, Josephine et bien d’autres infirmières ne rêvent que d’exil pour quitter un système de santé à l’agonie.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS