Avec la pandémie, plusieurs pays d’Asie ont durci leur censure, note l’ONU

La Haut-commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme, Michelle Bachelet, a estimé mercredi 3 juin que la Chine et d’autres pays d’Asie comme le Cambodge et les Philippines avaient durci leur “censure” depuis la pandémie de Covid-19.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS