Avec le réchauffement, la culture du sorgho s’implante aussi en Europe

Cette année, Ferenc Kardos a semé 300 hectares de sorgho à la place
du maïs. De la grande plaine hongroise où il habite jusqu’au sud-ouest
de la France, cette céréale des pays chauds prend racine dans les champs
européens.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com