Bangladesh : Premier mort du coronavirus dans les camps de réfugiés rohingyas

Le nouveau coronavirus a fait un premier mort dans les camps de réfugiés du Bangladesh, où près d’un million de Rohingyas vivent dans la promiscuité et une pauvreté extrême, ont annoncé les autorités sanitaires locales.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS