Barroso nommé à la présidence de l’Alliance Gavi

L’ancien président de la Commission européenne José Manuel Barroso va prendre la présidence de l’Alliance Gavi, qui supervise actuellement le dispositif onusien d’accès mondial au vaccin contre le Covid-19.

José Manuel Barroso (Xinhua/Archives)

Le conseil d’administration de Gavi – où l’Unicef, l’OMS, la Banque
mondiale et la Fondation Bill & Melinda Gates occupent des sièges permanents –
a approuvé à l’unanimité le choix de l’ancien Premier ministre du Portugal
(2002-2004), qui a dirigé la Commission européenne pendant 10 ans (2004-2014)
avant de travailler pour la banque d’investissement Goldman Sachs.

“Le monde a besoin de Gavi maintenant plus que jamais, à la fois pour
s’assurer que les vaccins contre le Covid-19 atteignent tous les pays, riches
et pauvres, et pour poursuivre sa mission principale qui est de protéger des
centaines de millions de personnes contre les maladies évitables”, a déclaré
M. Barroso.

Ce partenariat public-privé a été créé en 2000 afin d’élargir l’accès à la
vaccination dans les pays pauvres. Cette alliance réunit les pays à faible
revenu et les gouvernements donateurs, l’OMS, l’Unicef, la Banque mondiale,
les fabricants de vaccins de divers pays, des instituts techniques et de
recherche, la société civile, la Fondation Bill & Melinda Gates et d’autres
philanthropes privés.

Depuis la pandémie de Covid-19, l’organisation basée à Genève a été chargée
par l’Organisation mondiale de la santé de coordonner le dispositif onusien
d’accès mondial au vaccin contre le Covid-19, baptisé Covax (Covid-19 Vaccine
Global Access; accès mondial au vaccin contre le Covid-19).

L’ancien Premier ministre portugais prendra la succession de la Nigérianne
Ngozi Okonjo-Iweala, actuellement candidate à la direction générale de
l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et dont le mandat à la présidence de
Gavi prend fin en décembre.

Le processus de sélection du successeur de Mme Okonjo-Iweala a débuté en
octobre 2019. Plus d’une centaine de personnes avaient déposé leur candidature
à la présidence du conseil d’administration de Gavi, un poste non rémunéré. (AFP)

TAGS