Bénin : L’opposante Madougou arrêtée avant la présidentielle saisit l’ONU

L’opposante béninoise Reckya Madougou, mise en examen et écrouée à Cotonou en mars pour “terrorisme” peu avant l’élection présidentielle, a saisi le groupe de travail sur la détention arbitraire des Nations unies.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS