“Biens mal acquis” : Les sommes confisquées par la France seront restituées sous forme d’aide au développement

Le Parlement français a adopté définitivement mardi, par un ultime vote du Sénat, la réforme de l’aide française au développement qui crée un dispositif de restitution aux populations des avoirs saisis dans les affaires dites de “biens mal acquis” par des dirigeants étrangers.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS