“Biens mal acquis” : Premières mises en examen d’enfants d’Omar Bongo

Quatre enfants du défunt président gabonais Omar Bongo Ondimba ont été mis en examen par la justice française dans le dossier des “biens mal acquis” dans l’Hexagone, vieux de quinze ans.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS