Birmanie : 75 enfants tués et 1.000 détenus depuis le putsch

Le Comité des droits de l’enfant à l’ONU a fermement condamné vendredi “le meurtre” d’enfants par la junte et la police birmanes, indiquant que 75 enfants ont été tués et environ 1.000 autres arbitrairement détenus depuis le putsch.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS