Birmanie : Les Rohingyas vivent sous la menace d’un “génocide”, selon l’ONU

Les quelque 600.000 Rohingyas restant en Birmanie vivent sous la menace d’un “génocide”, rendant “impossible” le retour des réfugiés, ont alerté des enquêteurs de l’ONU, demandant que la Cour pénale internationale (CPI) soit saisie.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS