Birmanie : L’ONU enquête sur des crimes contre l’humanité

Plus de mille personnes pourraient avoir été tuées depuis le coup d’Etat en Birmanie lors de ce qui pourrait constituer des crimes contre l’humanité ou des crimes de guerre, a déclaré le chef des enquêteurs de l’ONU, lundi 31 janvier.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés
TAGS