Burkina : 20.000 déplacés après des attaques dans le nord

Près de 20.000 personnes, fuyant des violences dans le nord du Burkina Faso, se sont réfugiées dans la ville de Kongoussi, chef-lieu de la province du Bam (nord), a rapporté lundi 30 septembre l’Agence d’information du Burkina (AIB, officielle).

En une semaine, au moins 24 civils ont été tués lors d’attaques dans des villages de cette région en proie aux violences jihadistes.

“Nous n’avons aucune réserve de tentes. C’est pourquoi je lance un appel aux bonnes volontés qui peuvent nous aider dans ce sens de nous manifester leur solidarité”, a déclaré le Haut-commissaire de la province du Bam, Ambroise Ouédraogo.

TAGS