Burkina : 31 civils tués par les forces de l’ordre, selon HRW

Human Rights Watch (HRW) a accusé les forces de sécurité du Burkina Faso d’avoir exécuté 31 habitants de la ville de Djibo, dans le nord du pays, lors d’une opération antiterroriste le 9 avril.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS