Burkina : 5 militaires tués dans deux explosions d’engins artisanaux

Cinq membres des forces de sécurité du Burkina Faso ont été tués samedi 16 et dimanche 17 mars à Kompienga, dans l’est du pays, dans l’explosion d’engins artisanaux au passage de leurs véhicules.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com