Burkina : 8 millions d’euros de la Belgique pour l’accès à l’eau potable

La Belgique a accordé jeudi 6 décembre au Burkina Faso un prêt de 8 millions d’euros pour renforcer l’accès à l’eau potable dans le centre-est du pays, a rapporté l’Agence Ecofin.

Le prêt, qui s’étendra sur 30 ans, sera sans intérêt et assorti d’un délai de grâce de 10 ans.

L’enveloppe financière permettra d’installer 27 systèmes d’adduction d’eau potable devant toucher près de 108.000 personnes de la zone ciblée.

D’après la BAD, en 2016, le taux d’accès national à l’eau potable était de 72,5% au Burkina Faso, un chiffre qui tombe à 65,3% en zone rurale et s’élève à 92% en milieu urbain.

L’exécutif vise à atteindre d’ici 2021 un taux d’accès à l’eau potable de 81%.