Burkina : Affrontements meurtriers entre forces de l’ordre et « terroristes »

Quatorze civils ont été tués lundi 4 février à l’aube dans une attaque attribuée à des jihadistes dans le nord du Burkina Faso, selon un communiqué de l’armée burkinabè.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com