Burkina : Au moins 15 civils tués dans le nord

Au moins 15 civils ont été tués par des groupes armés entre samedi 26 et dimanche 27 octobre à Pobé-Mengao, dans la province du Soum, dans le nord du Burkina Faso, occasionnant une fuite des habitants vers Djibo, le chef-lieu de province situé à 25 km.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS