Burkina : Au moins deux militaires tués dans une double attaque dans le nord

Au moins deux militaires burkinabè ont été tués dans la nuit du mercredi 11 au jeudi 12 septembre au cours de deux “attaques simultanées” à Baraboulé et Nassoumbou, deux localités de la province du Soum, dans le nord du Burkina Faso.

[/restrict]

“Les détachements militaires de Baraboulé et Nassoumbou ont été la cible d’attaques simultanées (…) Le bilan provisoire de ces deux attaques est de deux militaires décédés et cinq blessés”, selon une source sécuritaire.

Cette double attaque survient à deux jours du sommet exceptionnel des chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest sur la sécurité au Sahel, qui se déroulera samedi 14 septembre à Ouagadougou, en vue de relancer la lutte contre les groupes jihadistes. (AFP)

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS