Burkina : Au moins dix civils, dont 4 supplétifs de l’armée, tués lors d’une attaque

Au moins dix civils, dont quatre supplétifs de l’armée, ont été tués lundi 8 août lors d’une attaque de jihadistes présumés dans le nord du Burkina Faso, ont indiqué des sources sécuritaires et locales.

« La localité de Sima, dans la commune de Seguenega – province du Yatenga (nord) – a été la cible d’une attaque terroriste », a annoncé une source sécuritaire. « On dénombre quatre VDP (Volontaires pour la défense de la patrie, supplétifs civils) et six civils tués », a-t-elle ajouté, précisant que « plusieurs blessés ont aussi été enregistrés ».

L’attaque a été confirmée par un responsable local des VDP qui n’a pas donné de bilan précis, mais selon qui « plusieurs volontaires sont toujours portés disparus ».

(AFP)

TAGS