Burkina : Dix personnes dont six militaires et un élu tuées dans le nord

Dix personnes, dont six militaires et un élu local, ont été tuées lundi 6 juillet dans une embuscade sur l’axe Barsalogho – Pensa, dans le nord du Burkina Faso, selon un bilan communiqué par le ministère de l’Administration territoriale (Intérieur).

“Dans la matinée du lundi 6 juillet, Souleymane Zabré, maire de Pensa (province du Sanmatenga), se rendant à Kaya pour participer à un atelier des maires de la région du Centre-nord, est tombé dans une embuscade tendue par des hommes armés non identifiés” sur l’axe Barsalogho-Pensa, a déclaré le ministère dans un communiqué.

“Suite à l’annonce de sa disparition, une patrouille constituée des forces de défense et de sécurité (FDS) et des volontaires pour la défense de la patrie (VDP) qui a entrepris de rechercher le maire tombera à son tour dans une autre embuscade aux environs de 14h30, après avoir retrouvé le corps sans vie de l’édile de Pensa”, précise le texte.

“Le bilan de cette attaque barbare est le suivant: le maire de la commune de Pensa tué, six militaires et trois volontaires pour la défense de la patrie tués, des FDS et des VDP blessés”, a détaillé le ministère.

TAGS