Burkina : Au moins quatre soldats tués dans une embuscade dans le nord

Au moins quatre soldats burkinabè ont été tués et deux blessés mercredi dans une embuscade contre un détachement militaire dans les environs de Yirgou, dans le nord du Burkina Faso, selon des sources sécuritaires.

“Un détachement du groupement de forces du secteur nord est tombé ce matin
(mercredi) dans une embuscade tendue par des individus dans la zone de Yirgou,
dans la province du Sanmatenga. Le bilan est de quatre soldats tués et deux
blessés”, a déclaré une source sécuritaire.

L’attaque a été menée par “plusieurs individus armés à bord d’engins à deux
roues”, selon une autre source sécuritaire, qui a confirmé le bilan.

Des volontaires pour la défense de la Patrie (VDP), supplétifs civils des
forces de l’ordre, figuraient “parmi les éléments en patrouille lorsque
l’attaque a eu lieu”, a précisé cette source.

Le 14 avril, huit VDP enrôlés dans la lutte antijihadiste ont été tués lors
d’une attaque contre une de leurs patrouilles à Gorgadji, dans la province du
Séno, toujours dans le nord du pays.

En janvier 2019, le village de Yirgou avait été le théâtre d’affrontements
intercommunautaires entre Mossi et Peuls ayant fait 46 morts, consécutifs à
une attaque jihadiste ayant fait 7 morts.

(AFP)

TAGS