Burkina : Cinq gendarmes et 5 civils tués dans une attaque dans le nord

Cinq gendarmes et au moins cinq civils ont été tués lundi 4 novembre lors d’une attaque contre le détachement de gendarmerie de Oursi, localité de la province de l’Oudalan, dans le nord du Burkina, près de la frontière malienne.

“Plusieurs dizaines d’individus armés ont mené une attaque contre le détachement de gendarmerie basé à Oursi lundi vers 3h”, a indiqué une source sécuritaire. “Après plusieurs heures d’échanges de tirs, les assaillants ont réussi à pénétrer dans le camp. Malheureusement, on a perdu cinq gendarmes”, a précisé la même source.

Selon une autre source sécuritaire, au moins cinq civils ont également été tués.

“Un renfort a été déployé sur les lieux mais les assaillants s’étaient déjà repliés, après avoir également occasionné de nombreux dégâts matériels”, dont l’incendie d’un pick-up militaire.

Selon plusieurs autres sources concordantes, les assaillants ont également emporté un “important stock d’armement et incendié divers matériels”. (AFP)

TAGS