Burkina : 6 soldats tués par un engin explosif dans le nord

Six soldats burkinabè ont été tués vendredi 17 janvier dans l’explosion d’un engin artisanal (IED) au passage de leur véhicule aux environs de Arbinda, dans la province du Soum.

“Vers 8h, un véhicule d’une unité du Groupement de forces pour la sécurisation du Nord (GFSN), en mission de reconnaissance, a heurté un engin explosif improvisé dans les environs de Yalanga, au nord-ouest de Arbinda. L’explosion a tué six militaires et blessé un autre”, indique un communiqué de l’état-major des armées.

En décembre, 35 civils, dont 31 femmes, ainsi que sept militaires avaient été tués dans une attaque de la base militaire puis de la ville d’Arbinda. (AFP)

TAGS