Burkina : Des attaques font au moins 26 morts en une semaine

Au moins 26 civils ont été tués dans la commune de Pissila, au nord du Burkina Faso, lors de deux attaques menées en moins d’une semaine.

Dans la nuit du jeudi 25 au vendredi 26 juillet à Diblou, un village de la commune de Pissila, au moins quatorze personnes ont été tuées dans une attaque perpétrée par une “vingtaine d’individus armés” décrits comme des jihadistes, a-t-on appris de sources sécuritaires et locales.

“Plusieurs personnes sont portées disparues et il faut faire le point sur ces déplacés ayant fui le village suite à l’attaque pour être situé (faire un bilan)”, a souligné une source sécuritaire.

“Les terroristes ont incendié des boutiques de commerçants et des motocyclettes. Presque tout le marché a été saccagé”, a indiqué un habitant de Pissila.

“Les habitants du village (de Diblou) ont quasiment tous fui vers des localités voisines comme Pissila ou Barsalogho”, a-t-il ajouté.

Le dimanche précédent, au moins 12 personnes dont un agent de santé avaient été tuées dans plusieurs villages de la même commune de Pissila, a indiqué une source sécuritaire. (Agences)

TAGS