Burkina : Epidémie d’hépatite E chez des déplacés fuyant les violences

Une épidémie d’hépatite E affecte plus de 700 personnes à Barsalogho, petite ville du nord du Burkina Faso, qui accueille des déplacés fuyant les violences jihadistes et intercommunautaires, s’est alarmé vendredi Médecins sans frontières (MSF).

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS