Burkina, Guinée, Mali : L’ONU veut une transition dans “les plus brefs” délais

Les Nations unies souhaitent que les juntes militaires au Burkina Faso, en Guinée et au Mali rendent le pouvoir à des civils “dans les délais les plus brefs”, a indiqué dimanche 1er mai le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS