Burkina : Investi pour un second mandat, le président Kaboré promet “la sécurité et la stabilité”

Le président Roch Marc Christian Kaboré a été investi lundi 28 décembre pour un second mandat à la tête du Burkina Faso, promettant de ramener “la sécurité et la stabilité” dans ce pays en proie à des attaques jihadistes.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés
TAGS