Burkina : Le CICR apporte une aide à 12.000 déplacés

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a fourni une assistance à près de 12.000 personnes de la région du Sahel ayant quitté leurs villages de l’extrême-nord du Burkina Faso en conséquence des violences armées, a annoncé mercredi 21 novembre le CICR.
“A la fin de cette opération qui s’est déroulée pendant sept jours, chaque famille déplacée a reçu des rations alimentaires couvrant trois mois de consommation, ainsi que des kits de biens essentiels composés de moustiquaires, de couvertures, de bâches, de nattes et d’ustensiles de cuisine”, a expliqué Thierry Mugisho Byandi, chef d’équipe terrain du CICR au Burkina.
“Parallèlement, nous avons initié des actions visant à contribuer au maintien de l’accès aux services de base, particulièrement dans les domaines de la santé, de l’eau et de l’élevage au sein des communautés ayant généreusement accueilli les déplacés à Djibo et au-delà”, a indiqué pour sa part Christian Munezero, chef de mission du CICR dans le pays.
Les violences armées prévalant dans la province du Soum (nord) depuis 2016 ont poussé des milliers de personnes sur les routes ou vers des zones estimées plus sûres, laissant tout derrière elles.
“L’accès de ces déplacés et de leurs communautés hôtes aux services de base continue de se détériorer, et leurs moyens d’existence sont gravement affectés par l’intensification progressive des violences”, souligne le CICR. (Xinhua)