Burkina : Le parti au pouvoir préconise l’état d’urgence

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir) a appelé le gouvernement burkinabè à instaurer l’état d’urgence dans l’ensemble du pays, jeudi 7 novembre, au lendemain d’un attentat qui a coûté la vie à 38 personnes dans l’est.

“Face à la montée du péril terroriste, le MPP invite instamment le gouvernement à échanger avec les forces vives de la nation et à décréter l’état d’urgence pour un sursaut patriotique avec le concours des populations et des milices d’auto-défense et de sécurité”, a écrit le parti au pouvoir dans un communiqué signé de son porte-parole Ouoba Bindi.

“L’heure est grave et doit être consacrée à la mobilisation des forces vives pour enrayer coûte que coûte le terrorisme et préserver notre cohésion et notre vivre-ensemble”, souligne le texte.

“Nous sommes tous des soldats et nous ne devrions pas rester inactifs face à la menace terroriste”, indique-t-il encore.

“Nous sommes en guerre contre les terroristes et toutes nos forces et nos ressources doivent être mutualisées à cet effet”, a martelé le parti.

Une embuscade contre un convoi transportant des employés de la société minière canadienne Semafo a fait 38 morts et 60 blessés, mercredi 6 novembre. (Xinhua)

TAGS